Péter un câble

Publié le par Hesiem

Quand on vous parle de la Chine et de sa culture millénaire, les pseudos spécialistes es Chine ont vous rabâchent les oreilles avec le concept de la face, de l’importance de ne pas mettre son interlocuteur Chinois dans une position difficile qui pourrait éventuellement lui faire perdre la face comme on dit ici, ou le faire passer pour un gros con comme on dit là-bas. A les écouter, en Chine il faudrait bien sa fermer et ne surtout pas exprimer son mécontentement de peur d’entraîner notre hôte dans la spirale infernale de la perte de face publique. Et pourtant… il suffit de marcher dans la rue pour s’apercevoir que les Chinois, entre eux, ne sont pas avares de ce genre de situation. Que ce soit en voiture, en vélo, à pied, au bureau, au marché ou à la maison, n’importe quel accrochage bénin est propice à l’explosion d’une rage quasi nucléaire ou les insultes et les gestes d’intimidation fusent à vitesse grand V.

Le pétage de câble et son corollaire la perte de face, contrairement à ce qu’on voudrait nous faire croire, font bel et bien parti de la réalité du quotidien en Chine. Pour illustrer ce propos je vous invite à aller relire La chaussette de bain où j’évoque une altercation avec le garde vélos :



Je cherche une place sur le parking à vélo et je me rends bien compte que toutes les places sont déjà prises. C'est la que le proprio de second parking (le non officiel) m'invite à garer mon engin sur le un bout de terrain coincé entre la route et le buisson. Mais voilà qu'une fois garé cet énergumène m'agresse et me demande de payer immédiatement les 2 Yuan du parking. De deux choses l'une : J'aime pas payer d'avance le parking, et puis deux Yuan c'est un peu excessif. Avant même que j'ai pu exprimer verbalement mon étonnement, le gaziers renchéris la mise (il a du se dire que 2 Yuan c'est pas assez pour un laowai... même un laowai fauché). S'en suit un échange classique de propos insultants :


Moi: C'est quoi cette blague ? C'est 1 kuai le parking à vélo !

Lui (d'insister lourdement): Payes les 3 Yuan qu'il me dit en postillonnant (heureusement je me tiens à distance raisonnable).

Moi: J'suis déjà venu ici et j'ai jamais payé plus de 1 kuai pour le parking à vélo. J'te 1 kuai et si t'es pas content tu peux aller te faire…

Lui: Tu payes pas tu dégages ! Dégages, dégages, dégages, dégages, Dégageeeeeeees !!!!

Là comme je vois qu'il pète les plombs et qu'il est déjà tout rouge, j'lui sort un cinglant "ni you mao bing !" (t'es taré toi !). Le plus inquiétant c'est qu'il me répond qu'en effet il est taré… mais ça ne m'a pas déconcerté un poil et pour enfoncer le clou j'lui ai bien fait comprendre que ça se voyait sur sa gueule qu'il est tare à 99% (1% d'intelligence qui lui a donner l'idée d'arnaquer un laowai). Finalement et vu qu'il perdait la face devant les gens qui s'attroupaient pour assister au spectacle il s'est éloigné en grommelant dans sa barbe. Pffff... J'aurai pu le poignarder dans le dos en lui balançant un "shabi - 傻B" ou bien un "qu si - 去死" qui aurai bien fait se marrer Seb, mais j'estimais que c'était suffisant ainsi. Pour éviter de traîtres représailles, j'ai quand même bougé mon scooter sur le parking officiel ou une place à 1 Yuan venait de se libérer.



Encore mieux… vous pouvez aussi visionner cette séquence vidéo qui fait un tabac à Hong-Kong : Bus Uncle. C’est en Cantonais, mais vous pouvez lire les sous-titrages en Chinois et en Anglais.

Publié dans Perdre la face

Commenter cet article

Aixue 13/06/2006 17:58

Il exagere un peu, le Wong Kar Ouaille de service. Cest pas parce que les chinois sont parfois mal traites en France que ca cautionne le fait de mal traiter les francais et autres etrangers en Chine, il me semble. Pourquoi ne pas niveler par le haut et essayer de traiter tout le monde correctement ? Et cest pas parce qu'on aime la Chine qu'on accepter de se faire arnaquer avec le sourire ! Etre etranger, bien sur que ca apporte des avantages, mais aussi beaucoup d'inconvenients et de frais : visas, autorisations medicales et administratives en tout genre, prix du loyer et d'a peut pres tout le reste deculpes... et on a pas tous un salair d'expat, de plus en plus d'etrangers sont en contrat local, avec des conditions de travail parfois pire que les etrangers en France (quand ils ne travaillent pas au noir, of course) puisqu'il n'y a casiment pas de droit du travail ici ! Le tout est de trouver ce qui nous satisfait le plus, mais rien jamais a 100% positif, dans la vie.Si Melimontant est si horrible que ca, notre ami peut aussi rentrer a Chaoyang arnaquer les etrangers pleins de dollars ;D

carpofolo 12/06/2006 23:02

Les cons pullulent dans tous les pays, mais c' est en Chine qu' il y en a le plus. ;-D

christian 11/06/2006 22:23

oui... quand meme plus cher que mon velo a 100 元 cadenas compris : )

Hesiem 11/06/2006 10:15

Scooter made in China... ca coute rien !

christian 11/06/2006 07:49

mea culpa tu roules en scooter, t es riche toi ; )