2H du mat’

Publié le par Hesiem

Wen Jiaobao aurait signé un loi qui réglemente la vie des établissements de nuit (Bars, clubs, boites de nuits, KTV, etc.) en Chine.

Selon cette réglementation ces établissements devront, à partir du 1er Mars, fermer leurs portes sur le coup de 2h du matin (cf. Clubzone.cn) comme en Angleterre.

En voila une bonne nouvelle ! Si elle se confirme, c’en est fini du jetlag du week-end !

Hesiem, Beijing (Chine)

Publié dans Clubbing

Commenter cet article

TheOldCon 27/02/2006 15:13

ah, sacré Hesiem va !toutes les occasions sont bonnes pour profiter de la .... culture chinoise !les soirées en boîtes, les afters, les before.... et j'ai oublié les femmes bien sûr.

Hesiem 27/02/2006 04:53

Sally, your blog access must be restricted. You can send me an email and I will add you to my MSN contact list.

Sally 27/02/2006 04:30

Bonjour
Je suis à Shanghai, je parle un peu de français.
Read your blog but can't understand well. I learned French 2 yeas ago because I like France very much, for its art style, history, movies and so on.
You're living in Beijing now? I have been there during last national holiday, yup, it's a big and fantastic city, quite different from Shanghai. I posted lots of pictures of Bejing on my msn space.

Hesiem 23/02/2006 15:52

Ouaahhhh.. le cliché !!!Dis-moi bassman, quand tu vas dans la grande surface de ton quartier acheter une paire de chaussettes vendue 4 Euro et achetée 10c d'Euro par la Centrale d'achat, est ce que tu te poses la question de savoir qui profite de la différence ? Le salarie Chinois payé 70 Euro par mois ? Le boss de la boite Chinoise qui roule en BMW ? Ou le patron de la grande surface ?Ça aussi c'est peut-être un cliché. Mais quel rapport avec le sujet de cette note ?!?

bassman 23/02/2006 13:33

Je fais actuellement une fixette sur les procédés commerciaux délictueux employés par certaines sociétés basées à Beijing et qui inondent littéramment les marchés européens de copies frauduleuses revendues sur le site d'EBay en toute impunité.
Je sais qu'on a toujours la ressource de ne pas y donner suite, mais il y a comme un malaise à voir des pays totalitaires qui exploitent leurs salariés et s'adonnent à ce genre de pratique mafieuse qui ruine carrément l'économie mondiale.