Les Transmusicales de Pékin

Publié le par Hesiem

Bein j'y étais moi aussi. J'aurai du emmener une grande serviette pour m'allonger correctement et pas être agressé par une armée de coccinelles, ainsi que la glacière pour servir des bières bien fraîches.

 

J'ai surtout été impressionné par le nombre de gringalets en costume vert (le staff sécurité de la PLA) qui surpassait en nombre les spectateurs venus assister aux différents concerts. Fallait les voir assis sur les petits tabourets bleus... on aurai dit qu'ils étaient là assis tranquilles à poser une pêche dans l'herbe, avec des boulettes de PQ enfoncées dans les oreilles en guise de boules quies. Ils étaient moins cool quand ils faisaient la chasse aux fumeurs. Pourtant c'était que des cloppes qu'on fumait, et l'herbe verte n'allait pas s'embraser à cause des mégots... Pas cool la police ici.

 

Niveau musique, c'était pas mal. J'ai rien compris au breton qui parlait sur la scène. J'me suis même demandé s'il essayait pas de parler en Chinois pour nous impressionner. Mais non, puisque même les Chinois ne comprenaient rien. Haaa.. ok... sympa ca ! Sont pas très marrants ces bretons à nous parler dans un langage aussi étrange. A croire qu'ils font tout pour pas se faire comprendre.

 

Mention spéciale à Gotan Project qui fut éblouissant (si quelqu'un peut me dire ou trouver leurs CD à pékin j'serais super content. Même si après une journée passée en face des amplis j'avais la tête exposée, j'suis reste scotché par cette musique qui est venue boucler la soirée de samedi.

 

La soirée continuait au Club Tango... malheureusement, j'suis rentré chez moi et une fois allongé sur le canapé j'ai fait le mort et j'ai donc raté la soirée. P'tain merdeeeeeeeee ! J'suis vraiment un loser ! Et j'ai continué à faire le loser dimanche car au lieu de retourner aux Trans, j'suis allé faire du shopping à Xidan.

 

Merci à Selim (Selim en Chine) pour sa bière offerte (lui il est venu de Nankin avec ses packs de bières... ca c'est du bon vredi !).

 

Publié dans La France en Chine

Commenter cet article

Hesiem 20/07/2005 03:29

Lunia: Le marché chinois du disque est un marché très difficile. La contrefaçon est omniprésente et les droits d'auteurs ressemblent à une magnifique arlésienne. Faites comme les maisons de disques de TW ou HK: Laissez tomber les ventes de disques (incontrôlables) et concentrez-vous sur l'organisation de concerts payants.

Lunia 19/07/2005 17:53

Bonjour! Je suis Lunia, assistante label manager du label Ya Basta, qui s'occupe de Gotan Project. Je viens de tomber sur ton com, je me permets donc de te répondre, même s'il y a peu de chances que tu retournes lire tes anciens billets! Déjà, merci pour la sympathique appréciation que tu fais du groupe. Et pour ce qui est de trouvé le disque à Pékin, à part en pirate, c'est pour l'instant impossible, car Universal Shangai prennent le temps pour nous répondre! Si d'ailleurs tu pouvais leur envoyer un mail pour leur dire qu'il y a de la demande en Chine, ça ferait peut êtgre avancer les choses... Merci encore en tout cas, et à bientot sur ton blog, qui sait!

Caloue 25/06/2005 13:20

Alors moi j'ai décidément tout loupé de cette ville : le salon du chocolat et les transmusicales je suis dégoutée pourtant j'étais pas là longtemps. Au fait, merci pour l'adresse du tatoueur (si tu veux je peux t'envoyer la photo) il a super bien bossé et le résultat me plaît ainsi qu'à mon copain.

Hesiem 21/06/2005 16:29

Haaa.. super !

Nacer 21/06/2005 16:03

C'est Jack Lang, le fondateur de la fête de la musique, pour infos plusieurs pays européen vont célébrer cette fête cette année.