Hello... Bye...

Publié le par Hesiem

Tiens j’ai eu droit à un « hello » aujourd’hui. C’est le quotidien du laowai que d’être interpellé de la sorte dans la rue par des chinois qui veulent impressionner la bande de potes : He les gars, v’là un étranger…. hhhhhellooooooooooooooo ! helloooooo !!! Bon comme c’est gratuit et que ça fait pas de mal, la plupart des laowai comme moi n’y prêtons guère attention et traçons la route sans même jeter un regard de complaisance.

Mais aujourd’hui, c’était légèrement différent vu que ça se passait dans l’ascenseur de l’immeuble. Pas d’échappatoire possible quand le mioche m’a coincé devant papa et maman avec son timide « hello » (il commence tôt celui-la !), et comme il avait l’air un peu sincère j’ai joué le jeux :

17e étage
Lui : Hello
Moi : Hello

1er étage (C’est le rez-de-chaussée en Chine)
Lui : Bye
Moi : Bye

Voila comment faire un heureux… mais pour la petite histoire, c’est la première fois qu’un voisin me salut depuis que j’ai emménagé dans cette résidence. Ouai en Chine, on a beau être voisins, il ne faut surtout pas apprendre à se connaître. Sacrilège !!! Rappelez vous cette note sur mon voisin de palier.

Hesiem, Pékin (Chine)

Publié dans Voisinage

Commenter cet article

yvan 16/10/2006 19:52

Aujourd’hui au sortir de chez moi j’avais les nerfs d’entendre tous ces paysans abreuvés de réflexes conditionnés dire « regarde l’étranger ! » Ils s’esclaffent à en faire mal au citoyen du monde de tant d’inculture. Le substantif « paysan » n’est pas une critique de ma part, c’est une constatation. La plupart de ces gens sont de véritables hommes des champs et je respecte leur travail. Ce juste que cela m’attriste, que penser lorsqu’il me montre du doigt à un bébé de moins d’un an en disant « étranger étranger » ou encore en lui apprenant à dire hello. Pour dix hellos moqueurs (j’en entends plus de trente par jour, derrière mon dos) il y en a un peu moins de un de sincère. Hello est d’ailleurs devenu une insulte. Du genre : tiens Hello sort travailler, Hello a acheté de la bière, Hello tire la gueule, etc. Comment je réagis ? Je rentre dans le tas, leur demande ce qu’ils me veulent ou plus simplement répond par un fuck you ou un doigt levé. Cela ne m’ennuie pas qu’il commence à comprendre ce geste. La télé les instruit de mœurs américaines dont en fait ils fantasment. Leur fantasme est l’autre face de l’humiliation de ne pas être aussi riche et beau qu’un étasunien aux belles dents longues. La télé nourrit aussi bien le fantasme que le sentiment d’humiliation, ferment d’union national. : Nous n’avons rien fait et vous êtes venu nous casser du sucre sur le dos, bouh ouh ouh. Les larmes évidemment sont sincères, je n’en doute pas, même si elles font aussi partie de la panoplie télévisuelle, du documentaire au talk show. Pour voir un bon film, heureusement il y a les DVDs, plutôt bon marché.  Donc disait-je, j’avais les nerfs mais ce n’est pas tous les jours. Des fois peut-être que je m’en fous, que je trouve ça drôle, que je n’entends pas ou peut-être que tout simplement ils s’abstiennent. Ou alors est-ce que l’homme (de tous les pays) réagis comme le chien qui ne cherche à mordre que celui qui se sent traqué, fatigué, qui ne devrait plus avoir sa place dans la horde. Peu importe ce qui compte c’est que j’aime bien vivre dans ce pays. J’ai un chouette appartement une belle femme et des beaux enfants tous chinois. Le chat aussi. Je ne me drogue pas j’ai un travail enrichissant pas que financièrement, même que je ne peux pas me payer de billet retour ; pour retrouver quoi d’ailleurs ? Bien sûr la famille et les amis ; mais ils ont plus de plaisir à venir ici que j’en ai à retourner en Europe. Je me sens libre ici. Cette liberté se paie par des hellos et aussi par une insécurité, ou plutôt une conditionnalité permanente - on ne peut pas tout avoir. J’essaie bien de construire une stabilité pour aujourd’hui et demain mais je n’ai jamais été très fort pour cela ici ou ailleurs. Ici l’environnement changeant correspond mieux à mon caractère.Sans trop y penser je me mêle à la foule ou m’assied devant un petit magasin pour regarder le temps qui passe. Il y a aussi mon vélo. Glisser dans ce trafic d’une anarchie efficace. Je dis anarchie car c’est l’impression que cela donne au premier abord et puis force est de se rendre compte qu’il y a quand même quelques signalisations et que pas tout le monde roule à contre-sens - cela d’ailleurs reviendrait au contraire de l’anarchie ! Il n’y a simplement pas de loi constringente, si ce n’est celle de protéger sa survie et d’agir en « citoyen » responsable.   

Hesiem 06/10/2006 17:41

En effet... super constructives vos critiques Xavier....... Mais rassurez vous, je suis encore loin du suicide. Je croque la vie a pleines dents et je m'amuse comme un grand fou. Chacun choisi de faire ce qu'il veut dans la vie. Mon choix de vie m'a mené jusqu'en Chine et je ne le regrette pas. C'est un pays intéressant mais qui connaît aussi beaucoup de problèmes. Vous critiquez, c'est votre droit. Je n'ai jamais supprimé de commentaires sur ce blog. Néanmoins vous manquez de souffle... Plutôt que de critiquer bêtement, peut-être pouvez-vous nous présenter votre vision de la Chine. Je serais très content de voir quelles sont vos idées et de pouvoir en débattre. Et si pour vous signer ses commentaires sur les blogs des autres s'apparente à du spam, c'est que vous avez un sérieux problème.

xavier 06/10/2006 16:19

Hesiem,Si vous n'aviez pas spamme et fait de la pub a tout va sur le blog de Libe, je ne serais pas tombe sur votre blog.En le parcourant (est-il representatif de votre personnalite ?)  j'ai eu comme un grand sentiment d'incomprehension. Comment une personne qui -avec un semblant d'ouverture d'esprit- veut nous expliquer un pays en continuant de voir ce pays sous un angle franco-francais ??? Et de flinguer a tout va sur la difference ?Paradoxal non ?Bref, un blog qui meriterait bien son nom... spleen dans un pays que vous ne comprenez pas, mais qui a l'air de ne vous inspirer que rejet... a quand votre suicide ?XavierPS : Il faut deja etre capable de dissocier dans la difference -de l'autre p/r a soi- la part due au caractere, la part culturelle nationale, la part culturelle regionale, etc... PS2: quand on critique et aime critiquer comme vous, il faut etre capable de recevoir des critiques... et reconnaissez que les miennes sont au moins constructives, contrairement aux votres gratuites

Hesiem 06/10/2006 12:22

Bon Xavier, t'as pas encore fini de troller ? Si tu veux balancer des insultes, fais le sur ton blog... pas besoin de polluer.

xavier 06/10/2006 10:22

Alex,"Quand on a passe qq jours en Chine dans sa vie voire qq semaines, on a tjrs pas IDEE de ce qu'est LA VIE QUOTIDIENNE D'UN EXPATRIE EN CHINE.  Vous ne pouvez pas comprendre ce genre d'article car vous n'avez rien vecu de tout cela."Effectivement, je n'aimerais pas  vivre comme un expat, surtout comme Hesiem car il(s) (pas tous, mais en majorite) me font litteralement honte.Ce qui me gene beaucoup dans ces blogs, a part le cote "je ne comprends rien au local" -normal-, c'est ce manque d'ouverture d'esprit, cette incapacite d'accepter, cette stupide auto-suffisance de certaines personnes, dont Hesiem en fait partie.XavierPS: il y a des blogs plus intelligents, heureusement, comme celui de Celine... PS2: J'ai deja passe pas mal de temps en Chine et connais des vrais Chinois (pas ceux qui frequentent les expats par interets)... inutile de me faire la morale.