Brouhaha dans le métro

Publié le par Hesiem

Traduction du passage d'un texte découvert sur gourou.com (够肉) :

Mr. Wang, pékinois de 43 explique à qui veut l'entendre son expérience du métro de pékin. "Lorsque pour la première fois je suis monté dans la rame, tout allait bien. C'est seulement lorsque les portes se sont refermées que les problèmes sont apparus. Je pensais que me tenir droit était la meilleure des manières pour voyager confortablement… mais soudainement, le train s'ébranla avec violence et pris de la vitesse, tout comme moi qui par la force des choses entrais, avec beaucoup de chance je dois dire, en collision avec un étranger qui se tenait fermement accroché et qui pu donc ainsi amortir ma chute. Je me sentais troublé par l'expérience mais aussi très chanceux."

Mr. Wang enchaîne sur le second choc dont il a été la une nouvelle fois victime seulement quelques minutes après le premier incident, lorsque le train freina sa course. "Encore en état de choc, je me remettais petit à petit quand le train se mit soudainement à freiner sa course." Heureusement pour Mr. Wang, son voyage s'arrêtait à cette station et il peut quitter tranquillement le métro et continuer son périple en vélo. "Je suis certain que les incidents techniques survenus au cours de cette virée ne se reproduiront et qu'il sont le fruit du hasard. Je n'ai donc pas l'intention de modifier ma façon de voyager en métro" ajouta Mr. Wang en guise de conclusion.

Le cas de Mr. Wang est loin d'être un cas isolé.

Ce genre de problème vient se greffer aux difficultés causées par la confusion générale régnante concernant les procédures de monté et descente des rames. Les problèmes apparaissent en face des portes coulissantes quand les adeptes du "xian shang hou xia - 先上后下" (monter d'abord, descendre ensuite) entrent en collision systématique avec les tenants du "xian xia hou shang - 先下后上" (descendre d'abord, monter ensuite). Les 2 groupes qui s'opposent ainsi quotidiennement ont de nombreux adeptes mais aucune statistique n'est disponible car un nombre important de ces passagers change de camp pendant le voyage.

Publié dans Traductions

Commenter cet article

Julien 13/11/2005 17:35

Classe ou pas classe ?

Au risque de passer pour un rustaud fini, je suis partisan du "先下后上" lorsque je veux descendre et du "先上后下" lorsque je veux monter.

Pas classe !

Au risque de passer pour un gentleman fini, je suis partisan du "先上后下" lorsque je veux descendre et du "先下后上" lorsque je veux monter.

Classe !

Louis Nicolas 13/11/2005 12:11

Moi je suis un partisant du "xian xia hou shang - 先下后上" et je ne changerai pas de camps !

mais j'ai l'impression que ceux du camps adverse sont plus nombreux. maintenant j'ai compris la technique : tu rentres dans le tas et c'est tout.